Antoinette Fouque - Site Officiel

Antoinette Fouque - Site Officiel

Antoinette Fouque (Lien) fait la connaissance de Jacques Lacan, le célèbre psychanalyste dans les années 60. Elle est critique littéraire pour deux maisons d’édition en parallèle à son statut d’enseignante. Le groupe nommé Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF, a été créé par cette grande militante. Antoinette Fouque a travaillé dans l'enseignement après des études supérieures en Lettres.

L'engagement politique d'Antoinette Fouque

Au sein de la commission des droits de la femme à Strasbourg, Antoinette Fouque est élue vice-présidente. Antoinette Fouque est élue au parlement européen de 1994 à 1999, après s'être présentée sur la liste MRG. Le notion de parité est l'une des grandes luttes du mouvement.

La jeunesse d’Antoinette Fouque

De ses années passées dans un quartier prolétaire, Antoinette Fouque va garder jusqu'à sa mort un fort ancrage politique à gauche. Son père était un militant syndicaliste. En 1964, Antoinette Fouque est maman. Elle perçoit dès lors les problèmes qu’une femme rencontre quand elle assume ses fonctions de femme et de maman tout en ayant un métier. C'est à Marseille qu'elle passe une enfance tranquille.

Du Mouvement de libération des femmes à l’Alliance des femmes pour la démocratie

Antoinette Fouque s'éloigne du MLF quand elle part aux USA au début de la décennie 80. Le MLF, alors en proie à des luttes intestines, perd de l’influence. Des militantes choisissent de déclarer le Mouvement de libération des femmes comme une association, à la fin de la décennie 70. Antoinette Fouque a combattu toute sa vie pour faire progresser le droit des femmes.