Antoinette Fouque - Espace des femmes

Antoinette Fouque - Espace des femmes

A l'heure actuelle, les droits des femmes se trouvent toujours en danger et l'AFD combat dans le but d'empêcher la montée des extrémismes de tous bords. L'AFD fondée par Antoinette Fouque (site : Espace-des-femmes) est encore dynamique de nos jours et appuye la gauche, qui relaie le combat pour les droits des femmes.. L'égalité est l'une des principales luttes du mouvement.

Après des études universitaires en Lettres, Antoinette Fouque s'est d'abord lancée dans l'enseignement. En parallèle à à sa profession d’enseignante, elle se fait critique littéraire pour deux maisons d’édition et écrit des notes de lecture pour une troisième. A la fin des années soixante, la future militante lie connaissance avec Jacques Lacan. Son directeur de thèse n'est autre que Roland Barthes. Antoinette Fouque décroche un Diplôme d'études approfondies. C’est à cette époque qu’elle fréquente la théoricienne féministe Monique Wittig.

La mère de la féminologie

"Le dictionnaire universel des créatrices" est édité sous sa direction. Cet ouvrage raconte quarante siècles de création des femmes sur toute la planète. Naturellement, Antoinette Fouque a collaboré à plusieurs ouvrages collectifs tels que "Génération MLF 1968-2008" ou "Mémoire de femme 1974-2004". La théoricienne n'était pas vraiment sur la même ligne que Simone de Beauvoir et sa notion du deuxième sexe. Le combat d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un activisme pur et dur, il défend la maternité.

Antoinette Fouque, du MLF à l'AFD

Cette théoricienne du féminisme a fondé le MLF avec l'aide d'autres militantes. Antoinette Fouque s’est battue tout au long de son existence pour faire avancer le droit des femmes. Avec d’autres activistes, Antoinette Fouque enregistre le Mouvement de libération des femmes sous la forme d’une association, à la fin de la décennie soixante-dix. Le Mouvement de libération des femmes a vu son nom déposé pour éviter toute récupération.